Archives de la catégorie ‘Interview’

Obama: la prochaine cible ?

Publié: 7 avril 2010 dans Alex Jones, Interview, Iran, USA

Dans la 2éme partie de la vidéo, une analyse sur l’imminence de l’attaque sur l’Iran.

(suite…)

Publicités

Roselyne Bachelot était l’invité de Jean-Jacques Bourdin ce matin sur RMC. Quelques minutes avant une réunion interministérielle sur le risque pandémique à l’Elysée, la ministre de la santé a évoqué la possibilité d’un passage en niveau d’alerte 6.

“C’est quelque chose qui a été pensé au moment de la grippe aviaire, une grippe peu contaminante mais avec un important taux de mortalité. Il y a des outils qui peuvent être utilisés, par exemple, l’interdiction des rassemblements publics”.

Roselyne Bachelot insiste à l’antenne que ce passage au niveau 6 n’entraîne pas obligatoirement l’application de toutes les mesures conseillées.

Source:Cliquez ici pour écouter l’extrait de RMC

(suite…)


Question drôle et naive de Mustapha el astrassi: « Pourquoi jean marie tu fais pas une vidéo du style Mickael moore sur le 11 septembre? »
Pauvre Mustapha qui veut débattre et faire son intéressant sans rien connaitre au sujet, si quelqu’un peut se donner la peine de l’informer qu’il existe des dizaines de documentaires. Dont l’excellent « zero » disponible en librairie.
Contrairement à ce qui est dit dans cette séquence, Martin sheen n’est pas au bas de sa carrière et de sa notoriété, il est actuellement l’acteur us le mieux payé pour sa série « mon oncle charlie ». Comme Jean-marie Bigard, Sheen n’a pas peur pour sa carrière, il est un de ceux qui pose le plus de question sur les choses troublantes du 11/09 et n’hésite pas à venir en débattre dans les talk-shows en allant plus loin en affirmant que le gouvernement est derrière tous cela.
Charlie Sheen (soutenu aussi par son père Martin) est en pleine production du prochain documentaire choc « loose change 4 ».

chauprade-choc_pfÉditeur de science politique et d’histoire depuis 1994 et professeur de géopolitique depuis 1999, Aymeric Chauprade est également consultant international pour de grands groupes français ou pour des États sur les contentieux géopolitiques.
Il a publié plusieurs ouvrages, notamment « Géopolitique, constantes et changements dans l’histoire » (Éd. Ellipses), devenu un manuel de référence, et plus récemment « chronique du choc des civilisations
» (février 2009, Éd. Dargaud), qui a provoqué son éviction brutale de sa chaire de géopolitique.

Hugues Wagner, Mardi 07 Juillet 2009

Hugues Wagner  : On vous a accusé d’être un partisan de la théorie du
complot alors que vous n’êtes pas réputé comme tel. Que s’est-il passé ?

Aymeric Chauprade : Tout est parti d’un article de Jean Guisnel dans
l’hebdomadaire français LePoint du 5 février 2009, qui a demandé ma
tête au ministre de la Défense parce que j’ai osé faire écho aux
théories non conformistes sur le 11 septembre 2001. Mon dernier
ouvrage commence en effet par un chapitre sur le 11-Septembre. J’ai
voulu montrer que le choc des civilisations, c’est d’abord le fait
qu’uneimmense partie de l’humanité, en dehors du monde occidental, ne
croit pas à la version officielle de cet événement donnée par le
gouvernement américain et qui est devenue la version obligatoire des
médias occidentaux. Dans « Chronique du choc des civilisations » – qui
est un atlas de géopolitique mondial et pas du tout un livre limité au
11 septembre –, je propose la synthèse, à ma connaissance la plus
aboutie qui existe à ce jour, de ce qui pourrait être un scénario
alternatif à la version officielle. Je ne prends pas parti. J’expose
les arguments des tenants de cette théorie dite du complot et je ne
conclus pas. Je reste prudent. Mais mon « crime» est d’avoir osé
présenter de manière crédible et donc convaincante ces éléments de
contestation de la version officielle.

Je suis un scientifique, j’ai une première formation de sciences
mathématiques et physiques avant d’être passé à la science politique.
Pour avoir creusé le sujet (surtout aux États-Unis) et pour avoir
beaucoup parlé de cela avec des experts français du renseignement (qui
eux ne parlent pas mais n’en pensent pas moins), je peux vous dire que
j’ai des doutes plus qu’importants quant à la version officielle. En
tout cas, je ne vois pas au nom de quoi il serait interdit de penser
sur ce sujet. On aurait le droit d’imaginer des choses horribles sur
les musulmans ou sur n’importe quelle civilisation, mais dès que cela
touche aux Américains, et plus encore à Israël, c’est quasiment un
crime contre l’humanité que d’imaginer que des cyniques aient pu
concevoir un tel crime.

(suite…)