Pour sortir de la crise: la guerre ?

Publié: 29 novembre 2009 dans Crise finançiére

Marc Faber, gestionnaire de fonds Suisse et rédacteur à Gloom Boom & Doom , a indiqué qu’il y aura par la suite une énorme banqueroute de l’économie et alors l’expansion du crédit dans son ensemble arrivera à sa fin. Avant que cela n’arrive, les gouvernements continueront à imprimer de l’argent, qui en temps donné conduira à un taux d’inflation très élevée, et l’économie ne répondra plus à aucun stimulus.

Parlant lors d’une conférence Mercredi à Singapour, Faber a dit : « La crise n’a rien résolu. Au contraire il y a moins de transparence aujourd’hui qu’il n’y en avait avant. La facture du gouvernement augmente, et les abus qui ont mené à l’unique cause de la crise continuent ».

« Je pense que par la suite il y aura une grande débâcle économique et alors l’expansion du crédit dans son ensemble touchera à sa fin, » a ajouté Faber.

« Avant que cela n’arrive, les gouvernements continueront à imprimer de l’argent qui en temps donné conduira à un taux d’inflation très élevée, et l’économie ne répondra plus à aucun stimulus ».

Dans une de ses prévisions les plus sombres, Faber, surnommé Dr. Doom, a dit que « la famille moyenne sera frappée par cela, et par conséquent afin de détourner l’attention des gens, les gouvernements iront à la guerre ».

« Les gens me demandent contre qui ? Hé bien, ils inventeront un ennemi, » a indiqué Faber.

« À un certain moment, quelque part dans l’avenir, nous aurons une guerre – à laquelle vous devez vous préparez. Et en temps de guerre, le [prix] des produits courants montent fortement, » a déclaré Faber.

« Si vous voulez vous protéger contre la guerre, ce n’est pas en possédant des dérivés chez UBS ou AIG, mais vous devez posséder des biens physiques, comme des terres cultivables et des produits agricoles. Voila quelque chose que vous pouvez considérer pour vous comme une sécurité et une barrière personnelle. Vous devez posséder des produits, » a-t-il ajouté.

Dans une interview avec Bloomberg Television à Singapour Mercredi, Faber a indiqué que « ce qui continuera à se produire c’est que le S&P 500 et le Dow Jones chuteront par rapport à l’or. »

« Je pense que l’or montera encore plus, » a-t-il ajouté.

« Atteindra-t-il les $2,000, $200,000 ou $2 billiards ? Je ne sais pas, » a indiqué Faber.
« Mais si on continue avec l’argent papier dans le monde, alors les prix grimperont avec le temps. Les prix monteront plus pour les choses dont on ne pourra pas augmenter l’approvisionnement, et l’approvisionnement en métaux précieux est très limité. »

“Will it go US$2,000, US$200,000 or US$2 trillion? I don’t know,” Faber said. “But if you have money printing in the world, then the price will over time rise. It will go up more for things that you just can’t increase the supply, and the supply of precious metals is very limited.”

Faber s’attend à ce que le gouvernement des USA augmente sa dépense de stimulus si l’index Standard & Poor 500 chute à 900. Le déficit budgétaire des USA sous l’administration du Président Barack Obama a atteint un niveau record de 1400 milliards de dollars juste pour l’exercice 2009. La dette s’élève à 9,9% de l’économie nationale, ayant triplé par rapport au déficit de 2008.

« Je ne pense pas que le S&P chutera en-dessous des 800 ou des 900, et augmentera par la suite nominalement parlant, mais pas nécessairement en valeur réelle, » a-t-il dit, prévoyant une correction de la mesure « dans un futur proche ».

Faber a averti d’un effondrement du système capitaliste « tel qu’on le connait aujourd’hui », d’énormes défauts de paiements des dettes des gouvernements et l’appauvrissement de grands segments de la société occidentale.

Dans une interview en Mai avec CNBC, il a dit que les banques centrales continueront à imprimer de l’argent à grande vitesse, mais à long terme cette stratégie mènera à une chute dans le pouvoir d’achat et dans les niveaux de vie, particulièrement dans les pays développés.

Les années 2006 et 2007 ont été « le pic de prospérité » et l’économie mondiale n’est pas prête de revenir de sitôt à ce niveau, a-t-il ajouté.

À moins que le système soit nettoyé de ses déchets, « de la même manière que le communisme s’est effondré, le capitalisme s’effondrera, » selon Faber. « La meilleure manière de traiter n’importe quel problème économique est de laisser le marché faire les choses. »

« Je répète ce que j’ai dit dans le passé, » a déclaré Faber. « Aucun citoyen décent ne devrait faire confiance à la Federal Reserve, pas même une seconde. Il est très important d’avoir de l’or car le gouvernement rendra le dollar (à long terme) inutile.
http://www.bi-me.com/main.php?id=42214&t=1&c=35&cg=4&mset=1011
alter info

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s