Le bon, la brute et la grippe A

Publié: 9 septembre 2009 dans Grippe A

cochonLa peste de la société moderne se prépare à l’événement qui sera très probablement la chose la plus dangereuse qui puisse arriver à l’humanité depuis la dernière grande catastrophe: le début de la vaccination contre la grippe porcine.

« Un article en première page » publié sur AOL ce matin avec pour titre « 2.000 étudiants à l’Université d’Etat de Washington ont la grippe porcine. »

L’article indique que « plus de 2.000 étudiants à l’Université d’Etat de Washington sont arrivés avec des symptômes de grippe porcine juste durant la première semaine des classes, ont déclaré des responsables de l’école Vendredi » (mine d’emphase).

Des symptômes de grippe porcine. Ça veut dire quoi ça? Un nez qui coule ? Aucun doute que cette information provient d’un reportage interne (comme une grande partie de l’ « information » que nous avons sur la grippe porcine), ce qui signifie que la plupart des étudiants ont été probablement contaminés lors de la première semaine de ‘classe’’ et imputent ces symptômes comme étant potentiellement la grippe porcine – parce c’est exactement ce qu’on leur indique que c’est.

Aucune autre information n’est fournie dans cet article visant à attiser les peurs qui ne sert aucun autre objectif que de répandre la propagande médiatique, dans le but de préparer la population américaine à la prochaine arrivée des vaccinations de grippe porcine, qu’un docteur vous injectera dans un futur proche près de chez vous.

L’article continue en disant que « un panel présidentiel estime que plus de la moitié de la population des États-Unis pourrait être infecté par le H1N1 cette année. » Oh mon Dieu, vraiment ?

Lisez donc ce que le Ministre de la Santé de l’Australie a déclaré au sujet de la grippe porcine :
« En Australie, à l’arrivé de la saison d’hiver, le Ministre de la Santé Nicola Roxon rassure les parents que la grippe porcine n’est pas plus dangereuse que la grippe saisonnière régulière. « La plupart des personnes, y compris les enfants, éprouveront des symptômes très léger et récupéreront sans aune intervention médicale, » a-t-elle dit. »

L’article continue en disant que la grippe porcine n’est pas plus dangereuse que n’importe quelle autre grippe saisonnière, et sera probablement responsable éventuellement d’une centaine de morts aux Etats-Unis. En attendant, nous sommes plus de 75 millions à être injectée en masse avec un vaccin avéré dangereux pour notre système nerveux.

Travaillant dans le marketing, je sais ce que c’est qu’une « pré-vente » quand j’en vois une. La pré-vente est une tactique extrêmement puissante de ventes dans laquelle une source qui semble honorable (cad que le public ciblé tend à faire confiance à la source) commence à convaincre subtilement la victime visée, heu, le client, qu’un prochain produit ou service est intéressant afin d’augmenter la probabilité de vendre le produit une fois sur le marché.

Dictionary.com définie la pré-vente comme :
2) Promouvoir (un produit pas encore sur le marché) au moyen de publicité.
3) Conditionner (un client potentiel) à l’avance pour l’achat postérieur d’un produit.

« Mais le vaccin de la grippe porcine n’est pas un produit, » dites-vous, « il est censé sauver des millions de vies américaine ! »

Tout d’abord, d’innombrables fonctionnaires de la Santé et professionnels médicaux ne sont pas d’accord – et je parie que la plupart d’entres eux ont peur de parler. Deuxièmement, le vaccin, dans l’absolu est un produit, et les entreprises pharmaceutiques se renflouent à coups de milliards de dollars avec la future vente des vaccins de grippe porcine.

La « pandémie » n’est rien autre qu’une combinaison d’un très bon marketing de la part des entreprises pharmaceutiques, et l’attisement de la peur par un groupe de lemmings, les médias, qui maintiennent leur position dans notre société en répandant la peur, la fausse information et les demi-vérités..

La plupart des personnes des mass médias sont tout bonnement stupides, au mieux irresponsables. D’autre part, les entreprises pharmaceutiques sont des assassins totalement avides d’argents, une véritable « peste » pour leurs semblables humains (si on peut parler d’humain en parlant d’eux).

Elles nous emploient comme des cobayes pour leurs bénéfices.

Il est difficile de blâmer la stupidité du peuple américain parce que c’est l’un des plans marketings les mieux préparés et exécutés de l’histoire, en jouant sur la peur naturelle pour sa santé.

Combien de parents nuiront par ignorance à la santé de leur enfant, en tentant ironiquement de les protéger ? Quel sera la santé des futures générations humaines avec nos expériences médicales?

Je n’ai aucun doute que les générations futures regarderont en arrière ces dernières décennies comme une atrocité dans les annales de l’histoire de l’homme, tout comme on pense maintenant aux traitements de choc et aux lobotomies pour traiter « les maladies mentales » qui ont été en grande partie inventées.

Comme il a été dit dans le passé, « vous voulez devenir millionnaire ? Inventez une maladie et lancez le traitement. »

Traduction Alter info
http://www.infowars.com/swine-flu-biggest-scam-of-2009-begins/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s