Dossier: la grippe A, H1N1, porcine.

Publié: 13 août 2009 dans Grippe A, Nouvel ordre mondial

grippeSource: SpreadTheTruth.fr

L´OMS a refusé de publier le Procès-verbal d´une importante réunion du groupe consultatif sur le vaccin. Ce groupe, plein de cadres des entreprises Baxter, Novartis et Sanofi, a formulé des recommandations allant dans le sens d´une vaccination forcée contre le virus artificiel H1N1 de la « grippe porcine », aux Etats-Unis, en Europe et dans d´autres pays cet automne.

Dans un message électronique, un porte-parole de l´OMS a affirmé que le procès-verbal de cette réunion, qui s´est tenue le 7 juillet, n´était pas disponible. Au cours de celle-ci, des recommandations relatives à la nécessité d´organiser des campagnes de vaccinations dans le monde entier ont été formulée. Ont pris part à cette réunion, les cadres de Baxter et d´autres groupes Pharmaceutiques.

En vertu du Règlement Sanitaire International, les recommandations de l´OMS ont un caractère obligatoire pour tous les 194 pays signataires de la charte de l´OMS en cas d´urgence pandémique, comme celle qui est annoncée cet automne lors de la deuxième vague mortelle du virus H1N1, créé de manière à ressembler la grippe espagnole.

En bref : L´OMS a le pouvoir de forcer chaque citoyen des 194 pays membres à prendre le vaccin cet automne, d´imposer la mise en quarantaine et des restrictions de voyage.

Il existe des preuves vérifiables, claires et sans équivoques qui montrent que l´OMS a fourni, à la filiale de Baxter en Autriche, le virus vivant de la grippe aviaire que cette entreprise a utilisé pour fabriquer 72 kilos du matériel du vaccin en février.

Par la suite, Baxter a envoyé, à 16 laboratoires de quatre pays, ce matériel, sous une fausse étiquette désignant le produit contaminé comme étant le matériel du vaccin. C´est ainsi que cette société a déclenché la pandémie.

Puisque Baxter est tenu de respecter les règlements stricts du niveau 3 de la biosécurité, lorsqu´elle manipule des virus dangereux tels que le virus de la grippe aviaire, on ne peut pas dire que la production et la distribution d´une quantité importante de matériel de la pandémie ait été un simple accident. Baxter l´a probablement fait avec une intention criminelle.

La police autrichienne mène actuellement une enquête suite à la plainte que j´ai déposée en avril.

Il est de plus en plus évident que l´OMS et Baxter ne sont des éléments d´une organisation criminelle plus importante qui contribue d´une manière synchronisée et coordonnée à la mise en œuvre du programme, élaboré par « l´élite », de réduction de la population mondiale dans les mois et années à venir, tout en mettant en place un gouvernement mondial dont l´OMS n’en est quun organe.

L´OMS, agence de l´ONU, semble jouer un rôle important dans la coordination des activités des laboratoires, des entreprises de production de vaccins et des gouvernements afin de réaliser l´objectif de réduction de la population et de la prise en main du pouvoir politique et économique en Europe et en Amérique du Nord:

-Tout d´abord, c´est l´OMS qui finance, appuie et couvre les laboratoires tels que le CDC (Center Disease Control) dans leurs activités de bioprospection des agents pathogènes, de leur manipulation pour les rendre plus mortels. C´est aussi cette organisation qui leur attribue les brevets.

– Ensuite l´OMS distribue ces mêmes germes pathogènes créés en laboratoire aux sociétés telles que Baxter en Autriche, afin que celle-ci les utilise délibérément et systématiquement pour contaminer le matériel du vaccin. Si la contamination des 72 kilos n´avait pas été détectée à temps par un technicien de laboratoire en République Tchèque, des millions de personnes auraient été infectées par le virus de la « grippe aviaire » rien qu’en se faisant injecter.

-En troisième lieu, en cas de pandémie, l´OMS ordonne une campagne de vaccination obligatoire pour tous les 194 pays membres, conformément aux recommandations formulées par un groupe consultatif sur le vaccin de Baxter.

-En quatrième lieu, l´OMS signe avec Baxter, Novartis et d´autres entreprises des contrats lucratifs pour la fourniture de ces vaccins.

En outre, l´OMS acquiert une nouvelle autorité à l´échelle internationale en cas de pandémie.

En vertu des plans particuliers de lutte contre la pandémie appliqués partout dans le monde en 2005, y compris aux Etats-Unis, les gouvernements nationaux perdent leur autorité en cas d´urgence pandémique. Ils sont remplacés par des comités de crises qui prennent en charge la santé et les infrastructures sécuritaires du pays. Ils sont responsables devant l´OMS et l´U.E. en Europe et devant l´OMS et les Nations Unies en Amérique du Nord.

En cas de mise en oeuvre du Model Emergency Health Powers Act sur instructions du WHI, le refus par les Américains de se faire vacciner constitue une infraction pénale. La police est autorisée à utiliser la violence contre les suspects « criminels ».

En contrôlant ces comités spéciaux de crise qui ont le pouvoir de faire appliquer la législation à mettre en place dans chaque pays, l´OMS, l´U.E. et les Nations Unies deviennent de facto « le gouvernement » dans une grande partie du monde.

Les meurtres de masse et la mort entraîneront également un effondrement économique, des bouleversements, la famine et des guerres : la conjugaison de tous ces événements débouchera sur la réduction de la population.

En définitive : l´OMS contribue à la création, à la distribution et la diffusion du virus de la pandémie mortelle. Et cette pandémie permet à l´OMS de prendre le contrôle des gouvernements en Amérique du Nord et en Europe, et aussi d´ordonner des campagnes de vaccination obligatoire effectuées par les mêmes entreprises qui ont distribué et propagé le virus, sous le prétexte de protéger les populations contre une pandémie qu´elles ont crée.

Les principaux medias, propriété de ce même groupe « d´élite », qui finance l´OMS, dissimulent systématiquement au public la nature du réel danger que constitue ces vaccins contre le virus H1N1, en ne communiquant par les informations stratégiques relatives aux activités étroitement liées que mène ce groupe d´organisation pour leur profit mutuel.

En conséquence, la plupart des personnes continuent de croire que le virus H1N1 est celui d´une grippe porcine naturelle, même lorsque l´OMS a officiellement abandonné le terme « porcine », une manière de reconnaître son origine artificielle.

La plupart des personnes continuent de croire que les entreprises peuvent trouver un traitement quand, au contraire, celles-ci préparent une série mortelle de vaccins contenant des virus vivant atténués, des métaux toxiques et d´autres poisons.

Les vaccins H1N1 à deux doses sont conçues pour neutraliser le système immunitaire et le charger d´un virus vivant dans un processus qui reflète celui qui est décrit, en 1972, dans deux notes publiées par l´OMS contenant la description des moyens techniques qui permettent de transformer les vaccins en tueurs.

Le Mémorandum Strecker révèle également que l´OMS recherche activement les moyens d´affaiblir le système immunitaire de l´organisme.

La meilleure protection contre le virus H1N1 qui a déjà été diffusé et qui deviendra inévitablement plus mortel en subissant des mutations, en automne, consiste à prendre de l´argent colloïdal et également des vitamines pour renforcer le système immunitaire, à porter des masques et d´autres mesures de cette nature.

Pourtant, aucun gouvernement en Amérique du Nord ou en Europe n´a constitué des provisions d’argent colloïdal ou annoncé des mesures judicieuses de protection de la santé afin de contenir la prochaine vague mortelle.

Au contraire, des signes de plus en plus visibles montrent qu´ils vont recourir à la panique pour terrifier les populations et les contraindre à accepter ces vaccins toxiques qui laisseront certainement des dommages ou des blessures en raison de la presence des seuls métaux lourds.

Cette vaccination de masse permettra en plus l´apparition d´autres souches et servira de couverture pour la diffusion de la grippe aviaire ou d´autres agents pathogènes.

C´est pourquoi, il faut prendre des mesures maintenant pour empêcher le déroulement des campagnes de vaccination prévues en automne. Ces mesures consistent à engager une action en justice pour bloquer la distribution en masse des vaccins et/ou des lois permettent aux gouvernements de forcer les populations à se faire vacciner.

Il faut ouvrir, dans chaque pays, une enquête contre le syndicat international des sociétés de crime, puisqu´il possède des démembrements dans tous les pays. Et pour essayer de le faire aux Etats-Unis, j´ai porté plainte en juin contre l´OMS et les Nations Unies, entre autres accusés. J´ai inclus le président Obama parmi les accusés parce que je crois que le temps est venu d´identifier et d´isoler les membres reconnus de ce syndicat international des entreprises criminel, qui s´est emparé des grands postes du gouvernement aux Etats-Unis et de les jeter une fois pour toute en prison.

Or certaines informations indiquent que le président Obama a des liens financiers directs avec Baxter; il faut que la police ouvre une enquête sur cette question.

Il existe des preuves qui montrent que le ministre autrichien de la santé et d´autres responsables aide Baxter à effacer les traces de ses actions.

De même, il existe des preuves tangibles indiquant que certains éléments des media autrichiens sont impliqués dans la diffusion des mensonges et dans la désinformation dont le but est d´endormir les citoyens en leur faisant croire qu´ils sont en sécurité, s´agissant de la production et de la distribution par Baxter du matériel pandémique en Autriche.

Il est indispensable pour les individus et les autorités locales de prendre des mesures effectives pour se protéger contre la vague mortelle du virus H1N1 annoncée pour cet automne, afin d´en minimiser l´impact.

Pour en savoir plus sur les accusations que j´ai portées, jusqu´ici en allemand et en anglais, en Autriche avec le FBI, veuillez consulter le site wakenews.

Source: Jane Burgermeister pour Global Research.ca

Tous droits réservés SpreadTheTruth.fr

Traduction réalisée par l’équipe de SpreadTheTruth.fr

A voir ABSOLUMENT pour vous forgez votre propre avis:

Vous vous demandez si Alex Jones n’est pas fou, dans ces 2 dernières vidéos où il nous mets en garde sur ce qui peut arriver cette automme, il indique qu’il nous avait déjà alerter sur ce qui c’est passer le 11 septembre 2001. J’ai retrouvé cette vidéo:

Et pour finir, je vous invite à lire ce communiqué de presse de la société Sanofis-Aventis, annoncant une nouvelle usine de production, au cas où une pandémie de forme grippal arrivait.
BINGO, cette pandémie fut déclaré 1 mois plus tard, ça c’est de la clairvoyance !!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s